| by Mute | No comments

syndrome interstitiel alvéolaire

Chapitre 1 – Le syndrome alvéolaire – chups.jussieu.fr

Quand le processus pathologique atteint le cœur de certains lobules pulmonaires tout en respectant d’autres lobules du même territoire, et qu’au sein de chaque lobule atteint le comblement alvéolaire n’est que partiel, les opacités radiologiques ont des limites floues.

Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë (SDRA)

Anomalie alvéolaire réduction importante et hétérogène du volume gazeux pulmonaire liée au comblement alvéolaire par exsudats (cellules et produits de l’inflammation) et perte du volume gazeux résiduel par altération du surfactant = concept du BABY LUNG. Coexistence d’alvéoles denses non ventilées, d’alvéoles mal ventilées et d’alvéoles normales.

[PDF]

F3 Grands syndromes radiologiques thoraciques

F3-Les grands syndromes radiologiques thoraciques / Déc. 2007 Document publié sur le Site Internet http://www.respir.com – 2008 1/19 F3- LES GRANDS SYNDROMES

La radiographie pulmonaire – pneumocourlancy.fr

Dans le cadre du dépistage, elle est pratiquée en l’absence de symptômes (médecine du travail par exemple, recherche systématique d’extension d’un cancer notamment du sein).

Alvéole pulmonaire — Wikipédia

Le sang qui entre dans le capillaire pulmonaire est le sang veineux systémique qui entre dans les poumons par l’intermédiaire de l’artère pulmonaire. En raison des différences de pressions partielles à travers la membrane alvéolaire capillaire, l’O 2 est diffusé dans le sang et le CO 2 est expulsé. Ainsi, le sang qui retourne au cœur a le même taux de dioxygène que l’air alvéolaire.

[PDF]

LE PARENCHYME PULMONAIRE POUR LES NULS

Ce poster est basé sur l’analyse de cas et votre participation est nécessaire. Nous allons vous proposer plusieurs réponses pour décrire l’ anomalie observée.

Comment interpréter une radiographie thoracique (partie 1

– Vérifiez qu’il s’agit bien de votre patient (nom et date) – Vérifiez que le cliché est bien réalisé debout et de face : présence de la poche à air gastrique sous la coupole diaphragmatique gauche.

Base documentaire & formation en pneumologie – respir.com

I. DÉFINITION, PHYSIOPATHOLOGIE, ÉPIDÉMIOLOGIE ET PRONOSTIC. Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) (de l’anglais acute respiratory distress syndrome : ARDS) a été décrit pour la première fois en 1967 [1]. Le SDRA étant un syndrome et pouvant compliquer ou coexister avec de nombreuses maladies, l’identification de ses facteurs de risques a été une démarche essentielle.

Radiologie thoracique (séméiologie) – Respir.com

En Radiologie thoracique, les structures radiographiées sont de quatre ordres, fonction de leur densité, c’est à dire de leur coefficient d’absorption des rayons X.

Pneumoconiose — Wikipédia

Pathogenèse. La réaction du poumon aux poussières minérales dépend de nombreuses paramètres, parmi lesquels la taille, la forme, la solubilité et la réactivité des particules.

Atteinte pleuropulmonaire de la spondylarthrite ankylosante

* EFR : exploration fonctionnelle respiratoire . LE LAVAGE BRONCHO-ALVEOLAIRE. Afin de comprendre le mécanisme physiopathologique du poumon dans la SPA Wendling et al. [47] ont effectué une étude de lavage broncho-alvéolaire (LBA) chez 15 SPA (hormis 2 sujets qui présentaient un syndrome interstitiel des bases on ne connaît pas le statut pulmonaire des autres patients) et ils les …

Toxicité pulmonaire de l’amiodarone – EM|consulte

Lors d’un symposium sur les pathologies pulmonaires iatrogéniques, Philippe Camus a présenté une revue de la littérature sur la toxicité pulmonaire de l’amiodarone en insistant sur …

L’insuffisance cardiaque aiguë, que faire aux urgences

Mise au point sur l’insuffisance cardiaque aiguë selon les nouvelles données de la littérature

Radiographie thoracique du sujet âgé au cours des dyspnées

Radiologiquement, L’atteinte alvéolaire se caractérise par la disparition de l’air contenu dans les alvéoles et leur comblement par un exsudat ou un transsudat.

La porphyrie aiguë intermittente : une urgence métabolique

Next Article What is the outcome for patients presenting with severe acute pancreatitis requiring a hospital stay of more than one month? J. Gigout, A. Desjeux, V. Vitton, M. Gasmi, C. Subtil, J.-C. Grimaud, M. Barthet

Laisser un commentaire