| by Mute | No comments

scintigraphie fdg

Mednuc.net – Communauté de la médecine nucléaire

Le site de la communauté francophone de la Médecine Nucléaire

Fixation sous-scapulaire bilatérale en TEP au FDG

Indication. Découverte fortuite d’une fixation au niveau d’une masse sous scapulaire . Commentaires. L’élastofibrome est une pseudotumeur localisée typiquement sous la pointe de l’omoplate, asymptomatique dans plus de 50% des cas

[PDF]

Infections Ostéo Articulaires : Imagerie Nucléaire

Journée de Formation Continue – 26 / 11/ 2008 Hotel Dieu LYON Avantages de la TEP 18F-FDG – fixation physiologique basse dans beaucoup d’organes

INOLA – imagerie nucléaire – Accueil

Imagerie Nucléaire de l’Ouest Lyonnais et de l’Ain. INOLA est une structure médicale née en 1990 spécialisée dans la médecine nucléaire exploitant dans le Rhône, l’Ain et le Jura, 7 appareils de scintigraphie et 2 PET-scan.

Tomographie par émission de positons — Wikipédia

Au cours d’une tomographie par émission de positons, le patient reçoit une dose équivalente inférieure à 10 mSv ce qui correspond à la dose reçue au cours d’un scanner thoraco-abdominal. Avec le FDG, on injecte en général au patient de l’ordre de 3 à 5 MBq/kg (5 millions de désintégrations par seconde) soit de 150 à 400 MBq pour un adulte.

TEP/CT – Radiologie et Imagerie médicale de la Capitale

La technique pour effectuer un examen de TEP Scan, du FDG-F18 est injecté par voie intraveineuse. Il s’agit de molécules de sucre liées à un traceur légèrement radioactif.

Les précautions à prendre pour – scintigraphie-tep.fr

1. Il est impératif que vous veniez à jeun (depuis 6 heures) dans le service, afin de ne pas interférer avec la fixation du radiotraceur, qui est un équivalent de sucre. Un non-respect des consignes de jeune diminuerait la qualité diagnostique de l’examen (par phénomène de compétition entre le sucre des aliments et le produit injecté).

TEP-TDM-FDG et diagnostic de malignité des nodules et

Background Positron emission tomography with 2-[18]-fluoro-2-deoxy-D-glucose coupled to a dedicated CT scanner (FDG-PET-CT) is an accurate test for the diagnosis of malignancy of pulmonary nodules. We have assessed the diagnostic accuracy of this test at the Lyon Sud Hospital Centre (LSHC). Methods We examined retrospectively 93 patients with no past history of cancer who had had a FDG-PET-CT

TEP scan – IRIS IMAGERIE MEDICALE

 ·

Nous utilisons les cookies pour améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des petits fichiers qui sont stockés sur votre ordinateur et qui servent à identifier vos utilisateurs.

Médecine nucléaire — Wikipédia

La tomographie par émission de positons (TEP) est une scintigraphie consistant à administrer au patient un radio pharmaceutique marqué par un radionucléide émetteur de positons (béta+).

Tep Scan examen Tomographie par Emission de Positons

Cet examen est indiqué le plus souvent : pour rechercher des lésions osseuses , lorsque le bilan d’imagerie habituel est normal.; pour préciser la nature de certaines lésions osseuses, douteuses sur le bilan d’imagerie standard.; Le déroulement de l’examen est identique à celui de la TEP au FDG (réalisation des images 1 heure après l’injection du FNa).

Valeur diagnostique du PetScan – oncoprof.net

On peut illustrer par quelques localisations particulières l’intérêt majeur du Pet-Scan. Caractérisation d’un nodule pulmonaire. Les lésions pulmonaires focalisées sont très fréquemment rencontrées en clinique.

Pièges du Pet-Scan – oncoprof.net

Comme tout examen complémentaire, le Pet Scan peut souffrir de faux positifs ou de faux négatifs. Surtout d’autres pathologies peuvent survenir qui, du fait de l’activation métabolique observée, peuvent entraîner des hyperfixations importantes.

Interprétation des examens TEMP/TDM

I – Données générales : L’imagerie hybride TEMP/TDM osseuse est actuellement principlement utilisée pour préciser les lésions indéterminées mises en évidence par la scintigraphie osseuse.

Activités d’excellence | Radiologie et médecine nucléaire

La scintigraphie au Dat scan que nous sommes les seuls à pratiquer dans la région étudie quand à elle les noyaux gris centraux en quantifiant la dénervation dopaminergique présynaptique (maladie de Parkinson, autres syndromes simulant cette maladie mais liés à d’autres pathologies : démence à corps de Lewy notamment).

Laisser un commentaire